Présentation

Partager sur :

Agir ensemble contre la douleur

Fondation APICIL - 10 ans contre la douleur from Fondation APICIL on Vimeo.

Créée par le Groupe de protection sociale du même nom, la Fondation APICIL a été reconnue d’utilité publique en mars 2004. Portée par un conseil d’administration et un conseil scientifique engagés, la Fondation APICIL permet l’émergence de programmes innovants et humains pour améliorer la prise en charge de la douleur en France.

La Fondation APICIL est la seule fondation française entièrement consacrée à la douleur. Depuis 12 ans, elle a soutenu plus de 500 équipes de recherche, équipes médicales et associations en France. La Fondation APICIL permet le développement d’initiatives en faveur des personnes rendues vulnérables par la douleur, dans tous les domaines de la médecine :

  • Recherche

  • Formation

  • Information

  • Nouvelles pratiques

  • Aide aux associations

Les chercheurs, équipes médicales et associations de France peuvent présenter leurs projets en téléchargeant les dossiers sur le site internet. Dans un premier temps, les demandes sont étudiées par le conseil scientifique composé de 15 professionnels bénévoles, les dossiers sont ensuite soumis au conseil d'administration qui prend la décision finale et détermine les montants accordés.

Tous les projets financés par la Fondation APICIL font l’objet d’un accompagnement. Le déroulement du projet ainsi que l’utilisation des subventions sont contrôlés régulièrement. En fonction des projets soutenus, des visites sur place, des conférences de presse ou encore des reportages photographiques ou vidéos sont organisés et participent à un suivi actif des projets.


 
Reconnue d’Utilité Publique :
La Fondation APICIL est Reconnue d’Utilité Publique par le conseil d’état depuis le 29 mars 2004. Ce statut lui permet de recevoir des dons et des legs ouvrant droit à des réductions d’impôt.
La Fondation a été créée par le Groupe APICIL sous l'impulsion de ses dirigeants qui ont souhaité que la reconnaissance d’utilité publique donne à la Fondation APICIL et à ses actions une indépendance morale et juridique. La Fondation APICIL soutient des projets d’intérêt général sans tenir compte des intérêts commerciaux de son créateur.
Pour en savoir plus sur les Fondations, consultez le site du Centre Français des Fondations.

 

Retrouvez la Fondation APICIL sur :
 

 

LE PROGRES

« L’hypnose peut soulager la douleur. L’expérience clinique l’a prouvé. Mais par quels mécanismes cérébraux y parvient-elle ? C’est à cette question que s’intéresse Fanny Nusbaum dont les travaux sont soutenus par la Fondation APICIL. Cette psychologue clinicienne du laboratoire Santé Individu Société (université de Lyon) a mis en évidence l’importance de la dimension émotionnelle de la douleur, en observant l’activité cérébrale sous hypnose de 14 patients souffrant de lombalgie chronique. (…) ».
Sylvie Montaron

21 mars 2010

QUOTIDIEN DU MEDECIN

Exposition sur les soins palliatifs à Lyon
"C'EST UNE « OEUVRE interactive », soit autant de photos réalisées et de témoignages collectés par le photojournaliste et réalisateur multimédia Fabien Cellini, qui est proposée par la Bibliothèque municipale de Lyon jusqu'au 12 novembre. À l'heure où le bilan à mi-course du Programme national de développement des soins palliatifs 2008-2012 suggère, entre autres, de développer « la culture palliative », la bibliothèque de Lyon apporte donc sa pierre à l'édifice, avec le soutien de la fondation Apicil." C.F.

23 septempbre 2011

LE PROGRES

"La secrétaire d'État à la Santé a rappelé qu'aujourd'hui, l'un des droits fondamentaux des patients est la prise en charge de sa douleur. Cinq equipes travaillant sur des projets de prise en charge de l'arthrose hors solutions médicamenteuses ont reçu hier, un cheque de soutien allant de 20000 a 60000 euros (178700 euros en tout) de la part de la Fondation Apicil de lutte contre la douleur, basée a Lyon Les lauréats ont reçu leur dotation des mains de la secretaire d'Etat a la Sante Nera Berra «tres impressionnée par la consistance des projets»."

 

15 novembre 2011