« Depuis 2004, la Fondation APICIL œuvre aux cotés des acteurs de terrain du monde la santé pour les aider à innover au service des malades et de leurs famille.

Accompagnée de son conseil scientifique et de son conseil d’administration, la Fondation donne aux soignants qui ont des idées, les moyens de les mettre en œuvre.

En 12 ans, plus de 500 équipes ont bénéficié d’une aide de la Fondation et ont pu mettre en œuvre de nombreux projets contre la douleur. »

Michel Bodoy

Le Conseil d'administration

Partager sur :

Le conseil d’administration de la Fondation APICIL est composé de 6 membres fondateurs issus du Groupe APICIL et de 6 membres cooptés pour leurs compétences dans le domaine de la douleur.
Chaque année les comptes de la Fondation et le rapport moral sont approuvés par un expert comptable et un commissaire aux comptes. Reconnue d’utilité publique, la Fondation APICIL accueille lors des conseils un représentant de l’état, qui garantit le sérieux et la transparence des actions menées.

Monsieur Michel BODOY,

Président de la Fondation APICIL

Monsieur Yves LUZINIER,

Vice président de la Fondation APICIL

Monsieur Bertrand COTE,

Trésorier de la Fondation APICIL

Monsieur Alain ESQUIROL,

Directeur juridique et social du Groupe APICIL, Secrétaire de la Fondation

Monsieur Lionel PONCIN de LATOURNERIE,

Administrateur de la Fondation APICIL

Monsieur Roberto PICOLLI,

Administrateur de la Fondation APICIL

Monsieur Philippe BARRET,

Délégué général du Groupe APICIL

Professeur Bernard LAURENT,

chef du service Neurologie, CHU Saint-Etienne

Professeur Marilène FILBET,

Chef du service Soins Palliatifs du CH, Lyon-Sud

Docteur Marc MAGNET,

Médecin coordonnateur Soins et Santé HAD, Lyon

Docteur Jean-Pierre MARTIN,

Oncologue, Hôpital Privé Jean Mermoz, Lyon

Docteur Pierre SALTEL,

Psychiatre, Centre Léon Bérard, Lyon

FRANCE SOIR

« (…) Ainsi, lors de l'accouchement, guidées par la sage-femme, les futures mères appliquent des techniques apprises en séances collectives ou individuelles.
Contrôle de la respiration, dissociation du corps et de l'esprit, visualisation... En se focalisant fortement sur un lieu ou une sensation agréable, la patiente « se détache » de la douleur, sans perdre conscience. « L'hypnose, c'est comme un muscle de l'imagination », résume Isabelle Ignace. Pour les futures mères auxquelles la péridurale est contre-indiquée, l'hypnose peut ainsi s'y substituer.(…) »

Juliette Demey

14 avril 2011

PSYCHOMEDIAS

Fibromyalgie et douleurs chroniques: la stimulation magnétique transcrânienne testée « Certaines douleurs chroniques, comme celles de la fibromyalgie, pourraient être soulagées par la stimulation magnétique transcrânienne répétitive (rTMS), selon des études menées au Centre d’Evaluation et de Traitement de la Douleur de l'hôpital Ambroise Paré, en collaboration avec une équipe Inserm. Une stimulation magnétique, délivrée par un appareil posé sur le crâne, cible une région spécifique du cerveau, le cortex moteur. (…)"

07 juillet 2011

LE PROGRES

"La secrétaire d'État à la Santé a rappelé qu'aujourd'hui, l'un des droits fondamentaux des patients est la prise en charge de sa douleur. Cinq equipes travaillant sur des projets de prise en charge de l'arthrose hors solutions médicamenteuses ont reçu hier, un cheque de soutien allant de 20000 a 60000 euros (178700 euros en tout) de la part de la Fondation Apicil de lutte contre la douleur, basée a Lyon Les lauréats ont reçu leur dotation des mains de la secretaire d'Etat a la Sante Nera Berra «tres impressionnée par la consistance des projets»."

 

15 novembre 2011