Comment prévenir la douleur post opératoire pour une arthroplastie réussie ?

Partager sur :

La chirurgie est une solution fréquemment envisagée dans l’arthrose. Elle permet de remplacer l’articulation endommagée par une prothèse artificielle. Cette intervention est de plus en plus fréquente et concerne une population vieillissante qui est traitée par opioïdes depuis de nombreuses années. Ces traitements entrainent une sensibilité du système nerveux centrale qui augmente l’intensité des douleurs postopératoires. Or, une douleur postopératoire intense est directement liée au risque de développer une douleur chronique sévère avec un retentissement fonctionnel et ce alors que le geste chirurgical est réussi.  L’objectif de ce travail est de mieux identifier cette vulnérabilité pour proposer une prise en charge de la douleur péri opératoire plus ciblée avec une diminution de l’incidence de douleur chronique à long terme, et donc contribuer au  succès de l’arthroplastie à long termes.
Projet sélectionné dans le cadre de l’appel à projets « Soulager autrement les douleurs de l’arthrose » récompensé en 2011 par une bourse de recherche remise à Lyon par Madame Nora Berra, Secrétaire d’état chargée de la Santé.
Association REDAR « Recherche et Enseignement en Douleur, Anesthésie et Réanimation ». Services d’anesthésie et d’orthopédie, Hôpital Raymond Poincaré, Garches.