L’écoute musicale pour soulager la fibromyalgie*

Partager sur :

De plus en plus d’études scientifiques suggèrent que la musique a un effet sur les réseaux neuronaux impliqués dans les mécanismes de la douleur. La musique agirait notamment sur les sphères motrices et émotionnelles du cerveau que l’on sait particulièrement affectées dans le cas du syndrome fibromyalgique.

L’étude du laboratoire LEAD CNRS de Dijon

Lors d’une première phase expérimentale en laboratoire,l’électroencéphalogramme permet pour chaque patient,d’identifier les différents types de musiques qui agissent surles zones ciblées du cerveau.

Dans une deuxième phase qui dure plusieurs jours, chaque patient se voit confier un programme personnalisé d’écoute musicale « antalgique » issu de l’étude expérimentale. Une tablette numérique enregistre les données d’écoute.

Ces données, comparées à la douleur ressentie par les patients sur la même période, ont pour objectif de permettre la mise au point d’un programme personnalisé.
L’ambition finale de l’étude est de définir des prototypes scientifiquement crédibles et dont les patients pourront tirer un bénéfice antalgique réel, dans le cadre d’une prise en charge thérapeutique globale.

La Fondation APICIL soutient ce projet de recherche innovant qui permet de mieux connaître les capacités du cerveau humain et surtout d’explorer une piste concrète et sans effets indésirables, pour soulager les patients atteints de fibromyalgie.

Recherche conduite par E. Bigand et L. Mercadié, Laboratoire LEAD-CNRS de Dijon.

*La fibromyalgie est une affection chronique caractérisée par des douleurs musculaires diffuses sans causes apparentes. On parle de syndrome fibromyalgique. Il s’agit d’un ensemble de symptômes dont le principal est une douleur chronique étendue et diffuse, permanente, fluctuante, majorée notamment par les efforts. Cette douleur s’accompagne de fatigue, de perturbations du sommeil, de troubles de la mémoire et de la concentration, de troubles dépressifs et anxieux.