Supporter la chimiothérapie grâce à la réflexologie

Partager sur :

Plus qu’un simple massage des pieds, la réflexologie plantaire vise à mobiliser les ressources du corps. Elle
se pratique en exerçant une pression soutenue, sur des
zones ou des points réflexes situés sur les pieds. La réflexologie n’est pas une technique de massage, elle serait davantage apparentée au shiatsu ou à l’acupuncture. Elle ne prétend pas guérir mais cherche plutôt à apporter un soulagement à différentes sortes d’affections telles que : maux de tête ou de dos, stress, troubles respiratoires, sclérose en plaques, etc.
Parmi les soins de supports qui se sont développés ces
dernières années dans le cadre du cancer, la réflexologie
trouve une place de choix et peut aider les patients à toutes
les étapes de la maladie.
Grâce à une subvention confiée à l’hôpital Mermoz de Lyon, la Fondation APICIL permet aux patients traités pour un cancer de bénéficier de cette technique. Elle leur apporte soulagement, détente et permet de diminuer les effets indésirables de la chimiothérapie.