L’hypnose à tous les étages de l’hôpital !

Partager sur :

La Fondation APICIL s’engage pour développer l’utilisation de l’hypno analgésie dans la prise en charge quotidienne. La Fondation a permis à 70 personnes de l’hôpital de Romans (Drôme), et à 60 personnes dans les hôpitaux de la Drôme-Ardèche : valence, Privas et Crest, de se former aux techniques d’hypno-analgésie. Tous les services sont concernés, notamment l’équipe mobile « douleur et soins palliatifs », la maternité, la pédiatrie et les urgences.

Hôpitaux Drôme Nord, Romans

Hôpital de Valence, Drôme

La presse en parle


Tribune de Lyon

L'hypnose médicale, une nouvelle approche pour lutter contre la douleur
Acteur reconnu d'utilité publique, la Fondation APICIL lutte conte la douleur depuis sa création, en 2004. Son action est nationale, son siège basé à Lyon.Au cours des huit annéesd'études en médecine, seulement22 heures sont consacrées à la douleur De plus, environ 20% de la population française souffrent de douleurs chroniques, explique Nathalie Aulnette, sa dynamique directrice Le rôle de la fondation ? Encourager les méthodes innovantes de manière à faire évoluer les pratiques de lutte conte la douleur, en complément des traitements médicamenteux c’est le cas de l’hypnose médicale qui est basée (…) » E.C.
01 novembre 2012

Métro

Lyon: passer au bloc opératoire sous hypnose
« Pour aborder en toute sérénité le calvaire du bloc opératoire, choisissez… l’hypnose.
Fini le stress des opérations chirurgicales ! Pour aborder en toute sérénité le calvaire du bloc, choisissez… l’hypnose. Mais attention, "rien à voir avec un quelconque spectacle de cabaret : on n’utilise ni fluides ni magnétismes étranges", prévient le médecin anesthésiste Don-Pierre Giudicelli. Une fois en salle d’opération, le patient discute simplement avec l’anesthésiste sur un sujet qui lui procure du plaisir. Tout occupé par la conversation, il en oublie la douleur et peut subir l’intervention sans rien ressentir.(…) »
02 avril 2012

Le quotidien du médecin

Hypnose contre la douleur : Un engouement qui ne cesse de croître « L'hypnose, thérapeutique complémentaire dans la lutte contre la douleur, ne cesse de gagner du terrain, suscitant curiosité et engouement croissants des patients et des soignants. Les spécialistes soulignent que leurs consultations ne doivent pas intervenir « en dernier recours » face aux douleurs rétives. PLUS DE CINQ CENTS personnes ! Sans compter plusieurs dizaines qui ne s'étaient pas inscrites au préalable sur Internet : la conférence sur « l'hypnose dans la lutte contre la douleur », organisée pour la première fois au grand amphithéâtre de l'université Lyon U par la fondation Apicil, a connu un succès inattendu. (…) » Gérard Clavay

12 novembre 2012