Groupes thérapeutiques dans la douleur chronique : l’hypnose et l’autohypnose

Partager sur :

La Fondation APICIL finance des groupes thérapeutiques autour de l’hypnose et de l’autohypnose, encadrés par les médecins et un duo kinésithérapeute/psychologue.  La prise en charge en groupes des patients souffrant de douleurs chroniques a montré son intérêt et notamment son incidence sur la diminution des consommations d’antalgiques et l’amélioration de la qualité de vie des patients.

Centre de la douleur, CHRU d’Annecy