Soulager la fibromyalgie : une approche par l’eau

Partager sur :

La Fondation APICIL finance un programme de balnéothérapie pour des groupes de patients fibromyalgiques, encadrés par une psychomotricienne. Cette approche vient compléter un programme diversifié d'approches complémentaires en groupes, développées au centre de la douleur depuis de nombreuses années. La balnéothérapie semble être une approche efficace pour soulager les personnes atteintes de fibromyalgie.

Depuis 2009, l’équipe multidisciplinaire de la consultation de la douleur chronique du Centre Hospitalier Emile Roux s’intéresse à ce syndrome et au vu des recommandations canadiennes de 2003, des recommandations américaines de 2005 et des recommandations de l’EULAR (European League Against Rhumatism) de 2007, elle a opté pour une prise en charge multimodale de ce syndrome polyalgique.

Ce projet a démarré en 2011 et 2 groupes de patientes atteintes de ce syndrome polyalgique en ont déjà bénéficié. Le 3eme groupe est en cours. Cette prise en charge multimodale est conforme aux dernières recommandations de l’HAS (Haute Autorité de Santé) de juillet 2010 . Elle  est réalisée lors de 10 demi-journées d’hospitalisation.

Chaque séance comporte :

une séance de balnéothérapie qui peut se faire au sein de l’établissement grâce à la piscine du CMPR et de deux kinésithérapeutes qui se sont fortement impliquées dans cette prise en charge,

une séance d’éducation thérapeutique qui aborde un terme de ce syndrome fibromyalgique (douleur, sommeil, gestion de l’activité, relaxation).

chaque demi-journée se termine par une prise en charge avec des techniques de relaxation toujours en rapport avec le thème abordé durant cette demi-journée.

La fondation APICIL contre la douleur a permis la venue d’une psychomotricienne grâce au financement de son poste sur 3 ans.

Ces personnes sont prises en charge dans des groupes de 8 à 10 personnes. Elles sont revues à 3 mois et 6 mois afin de réévaluer leur qualité de vie. Les résultats de cette prise en charge sur 3 ans feront l’objet d’une publication.

Consultation douleur du Centre Hospitalier du Puy-en-Velay


Communiqué presse LE PUY 7_2_12.pdf

La presse en parle


LE PROGRES

Reconnue d'utilité publique, la Fondation Apicil contre la douleur finance une partie du projet de l’équipe du Dr Gilbert André, au centre hospitalier du Puy-en-Velay, à hauteur de 11000 euros Ce financement a permis l'arrivée dans l'équipe d'une psychomotricienne libérale. Cette fondation soutient dans toute la France des équipes médicales, de recherche ou des associations engagées dans l'évolution des pratiques « On peut améliorer la prise en charge de la douleur avec des solutions qui ne sont pas uniquement médicamenteuses » explique Nathalie Aulnette, directrice de la Fondation. »

08 février 2012

ZOOMDICI.FR

« Les nouvelles pratiques de lutte contre la douleur sont en France encore méconnues. Au centre hospitalier Emile Roux du Puy-en-Velay, un projet a vu le jour : traiter le syndrome fibromyalgique grâce à plusieurs soins combinés. Le projet était présenté mardi 7 février. En vue, une publication pour améliorer la compréhension et la prise en charge de ce syndrome. Le projet de prise en charge de la douleur mis en place à l’hôpital Emile Roux est innovant. Grâce à une équipe pluridisciplinaire, dirigée par le Docteur Gilbert André, des patients sont pris en charge au sein de l’hôpital pour atténuer les douleurs liées au syndrome fibromyalgique. Et ce à raison de dix demi-journées d’hospitalisation.» Emilie Monnereau

08 février 2012

Eveil de la Haute Loire

La prise en charge du syndrome fibromyalgique
« Une soirée d'information sur la prise en charge multimodale du syndrome fibromyalgique au Centre Hospitalier Emile Roux se déroulera le mercredi 14 novembre à 20h30 à l'IFSI du Centre Hospitalier Emile Roux Ce projet innovant est soutenu par la Fondation APICIL et ADOL 43 pour une durée de 3 ans. Actuellement, 53 personnes atteintes du syndrome fibromyalgique ont pu bénéficier de cette prise en charge (…) »
08 novembre 2012