Une douche et des massages pour les personnes hospitalisées

Partager sur :

la Fondation APICIL a financé le lit douche pour le service de gériatrie. Il permet aux patients qui ne peuvent se tenir assis d’être douchés quotidiennement et de bénéficier de soins de toucher massage à cette occasion afin d’augmenter le confort de malades et de prévenir les escarres.

La douleur liée à la détérioration de la peau est un problème souvent sous-estimé. Les douleurs détériorent la qualité de vie des patients et altèrent de façon non négligeable le processus de récupération en prolongeant des durées d’hospitalisation déjà très importantes.

Si les escarres et autres lésions cutanées doivent conduire à une prise en charge médicamenteuse antalgique, la prévention par une hygiène méticuleuse reste indispensable notamment pour des patients âgés ayant des difficultés à se mobiliser ou à s’asseoir.

La douche au lit prévient en effet largement l’apparition des escarres et favorise également, pour les escarres constituées une cicatrisation bien plus rapide qu’avec n’importe quelle autre méthode. L’objectif est d’éviter les complications de l’immobilité à court et long terme qui pourraient compromettre la récupération de l’autonomie.

C’est pourquoi, afin d’éviter le risque très important d’altération de la peau, la Fondation APICIL a financé l’achat d’un « douche-lit » préventif et curatif d’escarres pour le service de gériatrie de l’Hôpital Edouard Herriot qui accueille chaque année de nombreux patients.

Service de gériatrie long séjour de l’hôpital Edouard Herriot de Lyon