Des ateliers d’écriture pour poser sa douleur

Partager sur :

La prise en charge de la douleur chronique peut être longue et coûteuse pour les patients en souffrance, pour qui l’un des objectifs de la prise en charge est le « changement ». Après les phases d’évaluation de la douleur il est nécessaire de mettre en route un travail d’acceptation et de remise en mouvement corporelle, émotionnelle et sociale. Une des difficultés pour les patients consultant au centre d’évaluation et de traitement de la douleur est celle de l’autonomisation par rapport à la structure de soin.

Le groupe thérapeutique est une voie d’accès à cette autonomisation.

 

Parce que l’atelier d’écriture est le lieu où la parole se libère, qu’il est un espace créatif de rencontre avec soi et avec les autres, un espace de dialogue et d’échange, il est une expérience de groupe thérapeutique novatrice qui pourra permettre à ces patients de s’alléger du poids de leur souffrance globale.

Remise en mouvement social et créatif, amélioration de l’estime de soi sont les effets bénéfiques attendus.

 

CHU de Clermont-Ferrand, centre la douleur chronique