Nouvelle technique de gestion de stress et de la douleur pour les patients atteints d’arthrose

Partager sur :

Aujourd’hui, près de 10 millions de personnes souffrent d’arthrose en France, et c’est l’une des causes les plus fréquentes de douleurs chroniques. Le retentissement sur la qualité de vie est très important, et les solutions médicamenteuses seules ne suffisent pas.

Des travaux aux Etats-Unis ont mis en place des programmes de prise en charge des pathologies chroniques, associant gestion du stress, thérapie de groupe et relaxation, avec des résultats spectaculaires.

Le laboratoire de recherche de l’Université de Miami dirigé par les Professeurs Carver et Antoni, étudie depuis 10 ans l’effet du CBSM (cognitive behavioral stress management) sur les comportements de santé dans différentes maladies chroniques. C’est une méthode basée sur les théories de psychologie cognitive et comportementale, qui associée à des méthodes de relaxation, améliore les comportements de santé des malades atteints de pathologies chroniques. Plusieurs études ont démontré l’efficacité du CBSM particulièrement sur l’observance thérapeutique, la qualité de vie et les stratégies d’adaptation des patients face à une maladie chronique. De plus, le CBSM améliore également les résultats des traitements médicaux.

Ces programmes de prise en charge se généralisent aux Etats-Unis dans des pathologies de plus en plus variées (cancer, VIH, maladies cardio-vasculaires).

La technique du CBSM n’a jamais été appliquée aux patients porteurs d’arthrose aux Etats-Unis, et n’a de plus jamais été appliquée en Europe.

Objectif du programme :

- établir un programme de CBSM appliqué à l’arthrose

- former les membres du réseau à son utilisation

- tester sur un groupe de 30 malades et d’en mesurer les bénéfices

- publier les résultats.