La socio-coiffure : un soin de support apprécié, qui aide les patients à mieux vivre le cancer.

Partager sur :

Après des séances de chimiothérapie et de rayons, les patients plébiscitent la socio-coiffeuse. Ses conseils et massages capillaires dans le cadre des soins de support, contribuent à la gestion et l’apaisement de la douleur tant physique que psychologique. La douleur est liée notamment aux modifications esthétiques induites par les traitements et la maladie.
La socio-coiffeuse peut également intervenir avant les traitements qui provoquent la chute des cheveux, en proposant aux patients une coupe très courte.

La Fondation APICIL est convaincue que les soins de support améliorent la qualité de vie des patients atteints de cancer et les aident à traverser cette période difficile. Elle finance donc la présence de socio-esthéticiennes et de socio-coiffeuses au sein des lieux de soins afin que les séances soient proposées gratuitement aux patients. La Fondation APICIL encourage de nombreux projets visant à améliorer la qualité de vie des malades en finançant la présence de professionnels pratiquant les massages, la sophrologie, l’acupuncture, etc.

Pour découvrir un exemple de projet, nous vous invitons à visionner le reportage tourné dans le service de soins palliatifs de l’hôpital de Trévoux.

Depuis 10 ans, près de 130 postes ont été initiés par la Fondation APICIL dans les services de cancérologie, de soins palliatifs, de douleur chronique, pour encourager de nouvelles approches de prise en charge de la douleur, complémentaires et non médicamenteuses.

Esthétique à l’hôpital de Fondation APICIL sur Vimeo.