Danser contre la douleur
Une approche originale en psychiatrie

Partager sur :

La danse biodynamique basée sur la respiration et sur des exercices simples et répétés est utilisée pour (re)mettre en mouvement des patients douloureux. Au centre de la douleur de l’Hôpital psychiatrique Saint Jean de Dieu de Lyon, l’équipe propose aux patients un atelier dans lequel le mouvement et la danse biodynamique aident à soulager les tensions et à faire un pas de côté par rapport à la douleur. Dans les ateliers, le corps douloureux apprend à se réaccorder avec la respiration tout en recréant un lien avec soi, avec l’autre et avec l’environnement.

Ce travail novateur est particulièrement important dans le domaine de la psychiatrie, afin de permettre aux patients de retrouver un lien positif avec leur corps. Les ateliers sont animés par une danseuse et une infirmière, la Fondation APICIL soutient la mise en place de ces ateliers et leur évaluation.

http://sjd.arhm.fr/qui_sommes_nous/dispositif_de_soins