Communiqués de presse

La Fondation APICIL a été crée en 2004, le 29 mars ! Elle accompagne, soutient et finance des projets dans le domaine de la lutte contre la douleur en France.

La Fondation APICIL encourage les équipes médicales, les chercheurs et les associations à se lancer dans de nouvelles expériences pour améliorer la prévention et la prise en charge de la douleur en France. Elle souhaite concrétiser les "bonnes idées" qui ne pourraient pas voir le jour sans ses financements.

Presque 700 projets ont été réalisées en 15 ans grâce à l'implication de la Fondation APICIL.

Afin de compléter son action, la Fondation APICIL aide les porteurs de projets innovants à communiquer! Elle les aide à présenter leurs idées, leurs modes d'action et leurs résultats. L'organisation de conférences de presse aide les projets à être visibles des autres professionnels et du grand public, à être repris, adaptés, dupliqués, afin que les "bonnes idées" se généralisent et profitent un jour à tous les patients.

N'hésitez pas à nous contacter pour obtenir plus d'informations.

VOIR DES FILMS

Auto-hypnose pour les patients en attente de greffe à l'hôpital Foch, Paris

Télécharger le 10 mars 2016

Syndrôme d'Ehlers Danlos: un projet de recherche novateur au Centre des Massues de Lyon

Télécharger le 29 février 2016

Algodystrophie : un film pour aider à comprendre, soigner et guérir

Télécharger le 27 novembre 2015

Mieux-Être des patients & techniques d'hypnoanalgésie à l'Infirmerie Protestante de Lyon

Télécharger le 24 juin 2015

La Science fait la lumière sur les enfants à Haut Potentiel (HP).

Télécharger le 09 avril 2015

" toucher-massage " : une approche pionnière pour les patients schizophrènes.

Télécharger le 23 mars 2015

Kiné-Actu

Test de vêtements compressés Spécifiques au syndrome d'Ehlers-Danlos.

Une étude unique au monde est en cours au CMCR des Massues, à Lyon : grâce à la mobilisation de partenaires publics et privés, des patients atteints du syndrome d'Ehlers-Danlos testent l'efficacité de gilets compressifs. À la clé : leur possible remboursement par la Sécurité sociale. Véronique Vigne-

Lepage


07 avril 2016

LA CROIX

« Les fondations mobilisent près de 85 000 salariés (en 2013) et un grand nombre de bénévoles, témoignant du fort engagement de la société civile. Parmi les champs de l'intérêt général, deux causes ont plus particulièrement la faveur des donateurs-ISF : l'aide aux plus démunis (34 % des donateurs) et la santé ou la recherche médicale (27 %). En outre, la fiscalité du don-ISF a permis sur une décennie l'émergence d'une nouvelle génération de donateurs dont le don moyen est près de vingt fois plus élevé (2 500 €) que celui consenti au titre d'une réduction d'impôt sur le revenu. Les plus fortunés ont pu s'engager au fil des années de façon pérenne et stratégique allant jusqu'à la création d'une fondation abritée. (…) »


07 juin 2017

Le Quotidien du Médecin

« Le réseau régional douleur de Normandie a mis en place un programme d'éducation thérapeutique pour les patients atteints de cancer. « C'est un enjeu important de rendre les patients acteurs de la prise en charge des douleurs liées à leur cancer », explique le Dr Claire Delorme (hôpital de Bayeux) « Avant de nous lancer, il a d'abord fallu nous former. Cela a été possible grâce au soutien de la Fondation APICIL qui a financé la formation, en 2014, de dix binômes médecins/infirmiers au niveau régional », indique le Dr Delorme. (…) »

Antoine Dalat


03 mai 2017