Communiqués de presse

La Fondation APICIL a été crée en 2004! Elle accompagne, soutient et finance des projets dans le domaine de la lutte contre la douleur en France.

La Fondation APICIL encourage les équipes médicales, les chercheurs et les associations à se lancer dans de nouvelles expériences pour améliorer la prévention et la prise en charge de la douleur en France. Elle souhaite mettre en avant et permettre la réalisation des "bonnes idées" qui ne pourraient pas voir le jour sans ses financements.

520 projets ont été réalisées en 13 ans grâce à l'implication de la Fondation APICIL.

Afin de compléter son action, la Fondation APICIL aide les porteurs de projets innovants à communiquer! Elle les aide à présenter leurs idées, leurs modes d'action et leurs résultats. L'organisation de conférences de presse aide les projets à être visibles des autres professionnels et du grand public, à être repris, adaptés, dupliqués, afin que les "bonnes idées" se généralisent et profitent un jour à tous les patients.

N'hésitez pas à nous contacter pour obtenir plus d'informations.

VOIR DES FILMS

LA PSYCHOMOTRICITE DANS LA PRISE EN CHARGE PLURIMODALE DE LA DOULEUR AU PUY EN VELAY

Télécharger le 02 mars 2012

PREVENIR LA DOULEUR CHRONIQUE POST-OPERATOIRE

Télécharger le 01 février 2012

DES GROUPES POUR LES ENFANTS ENDEUILLES

Télécharger le 24 janvier 2012

DES DANSEURS A L'HOPITAL

Télécharger le 11 octobre 2011

Michel Angé, président de la FONDATION APICIL, CHEVALIER DE LA LEGION D'HONNEUR

Télécharger le 10 octobre 2011

CHEER-UP

Télécharger le 01 mars 2011

LE QUOTIDIEN DU MEDECIN

« Que se passe-t-il dans le cerveau d'une personne victime d'ostracisme 9 C'est la question à laquelle le Dr Lucia Carriero a tenté de répondre dans le cadre de travaux pilotes par le centre de neurosciences cognitives à Lyon, avec le soutien des fondations Apicill et Neurodis Des travaux antérieurs, conduits au début de l'année 2000, avaient déjà permis de montrer qu'une même région du cortex, préfrontale droite, était activée en cas de douleur physique ou morale, « mats ces investigations ne renseignaient pas sur ce qu'il se passe lorsqu'une personne, ayant souffert d'exclusion, reconnaît par la suite l'auteur de cet ostracisme », a indiqué Luciano Carriero lors d'une présentation des résultats à Lyon. (…) » CAROLINE FAESCH

01 mars 2011

ZOOMDICI.FR

« Les nouvelles pratiques de lutte contre la douleur sont en France encore méconnues. Au centre hospitalier Emile Roux du Puy-en-Velay, un projet a vu le jour : traiter le syndrome fibromyalgique grâce à plusieurs soins combinés. Le projet était présenté mardi 7 février. En vue, une publication pour améliorer la compréhension et la prise en charge de ce syndrome. Le projet de prise en charge de la douleur mis en place à l’hôpital Emile Roux est innovant. Grâce à une équipe pluridisciplinaire, dirigée par le Docteur Gilbert André, des patients sont pris en charge au sein de l’hôpital pour atténuer les douleurs liées au syndrome fibromyalgique. Et ce à raison de dix demi-journées d’hospitalisation.» Emilie Monnereau

08 février 2012

LE PROGRES

Une trentaine de personnels, dont cinq médecins, ont été formés lors de sessions organisées grâce l'aide financière apportée en partie par la Fondation Apicil Nathalie Aulnette (Fondation Apicil), Catherine Imbert (Val d'Ouest),le docteur Guidicelli et deux infirmières formées de l'hypnoanesthesie « Nous pratiquons l'hypnoanesthesie en pédiatrie et pour des actes de dermo-chirurgie», (…) L'avenir de l'hypnoanesthesie en pédiatrie semble prometteur, car il s'agit d'un acte moins traumatisant pour l'enfant qu'une anesthésie traditionnelle L'opération terminée, Mathilde reprend très vite ses esprits A peine se souvient-elle d'une légère piqûre mais, assure-t-elle, «les myrtilles étaient très belles» Gisèle LOMBARD

27 avril 2012