Communiqués de presse

La Fondation APICIL a été crée en 2004! Elle accompagne, soutient et finance des projets dans le domaine de la lutte contre la douleur en France.

La Fondation APICIL encourage les équipes médicales, les chercheurs et les associations à se lancer dans de nouvelles expériences pour améliorer la prévention et la prise en charge de la douleur en France. Elle souhaite mettre en avant et permettre la réalisation des "bonnes idées" qui ne pourraient pas voir le jour sans ses financements.

520 projets ont été réalisées en 13 ans grâce à l'implication de la Fondation APICIL.

Afin de compléter son action, la Fondation APICIL aide les porteurs de projets innovants à communiquer! Elle les aide à présenter leurs idées, leurs modes d'action et leurs résultats. L'organisation de conférences de presse aide les projets à être visibles des autres professionnels et du grand public, à être repris, adaptés, dupliqués, afin que les "bonnes idées" se généralisent et profitent un jour à tous les patients.

N'hésitez pas à nous contacter pour obtenir plus d'informations.

VOIR DES FILMS

Le CBSM (Cognitive Behavioral Stress Management) une méthode adaptée des Etats-Unis à Grenoble

Télécharger le 27 mars 2012

LA PSYCHOMOTRICITE DANS LA PRISE EN CHARGE PLURIMODALE DE LA DOULEUR AU PUY EN VELAY

Télécharger le 02 mars 2012

PREVENIR LA DOULEUR CHRONIQUE POST-OPERATOIRE

Télécharger le 01 février 2012

DES GROUPES POUR LES ENFANTS ENDEUILLES

Télécharger le 24 janvier 2012

DES DANSEURS A L'HOPITAL

Télécharger le 11 octobre 2011

Michel Angé, président de la FONDATION APICIL, CHEVALIER DE LA LEGION D'HONNEUR

Télécharger le 10 octobre 2011

PRIMA

Bien-être, c’est pour demain ! « (…) Dernièrement, des chercheurs de l'Inserm, soutenus par la Fondation Apicil contre la douleur, ont mis en évidence l'intérêt de cette technologie de pointe dans un autre domaine: le traitement de certaines douleurs chroniques. (...) Par ailleurs, les dernières expériences de l'équipe française ont montré qu'a raison d'une séance quotidienne pendant cinq jours, puis d'une stimulation hebdomadaire, et enfin bimensuelle puis mensuelle, des personnes atteintes de fibromyalgie ou de syndrome du côlon irritable voyaient leur douleur diminuer durablement pendant un an (…) » Corinne Soulay

01 juillet 2011

Le Parisien.fr

La dynamique de groupe permet aux enfants d'échanger entre eux et de mettre des mots sur la douleur psychique qu'ils partageaient jusqu'alors en silence, et ce travail facilite considérablement le processus de deuil, explique l'équipe. Car en général, ces enfants ne manifestent pas ouvertement de signes de souffrance. Ils tentent de jouer un rôle, "comprenant que comme ça va déjà mal, ils ont intérêt à se tenir à carreau" et à donner le change, dit Agnès Suc. "A la fois, ils vont bien en apparence et à la fois ils sont dans une souffrance terrible" »

25 janvier 2012

QUE CHOISIR SANTE

« Schizophrène, je me suis reconstruit avec la sophrologie et les massages (…) En accord avec leurs psychiatres référents, plusieurs patients du CHU ont suivi des sessions de douze séances de massages collectifs (automassages) ou individuels Cette recherche, financée par la Fondation de lutte contre la douleur APICIL, a d'ores et déjà donne des résultats très prometteurs ». Joëlle Maraschin

01 mars 2016